Consultant - Coach - Formateur

Accueil
Compétences
Consultant
Coach
Formateur
Associations
Contactez-nous
Outils
Questions / Réponses
Ils ont apprécié...

Témoignages de Créateurs d'Entreprise

J'ai été accompagnée par Roland Bazin dans la phase de création de mon entreprise. Ecoute, finesse d'analyse et bienveillance sont les clefs de son approche. Le travail de réflexion mené grâce à ses conseils m'a permis de clarifier mes objectifs, de dédramatiser les difficultés, de trouver des réponses aux questions que l'on se pose lors de la création. Roland Bazin sait instaurer un climat serein propice à la progression. Son approche positive facilite l'élaboration et la mise en œuvre de solutions.

Martine Jeandot   "La relation équitable"


Témoignage suite à initiation PNL
 

Je venais de mettre un terme à un projet sur lequel je travaillais d’arrache-pied depuis près de deux ans quand j’ai rencontré Roland Bazin.

De ce projet passionnant je devais passer à la recherche d’emploi, sachant qu’il ne me restait guère d’indemnités.

Du lever au coucher je ressassais en boucle quantité d’idées négatives, qui m’assaillaient dès que j’émergeais du sommeil. J’étais abattue, sans énergie, le moral au plus bas, le dynamisme nécessaire à toute recherche d’emploi me faisait gravement défaut.

C’est dans ces conditions déplorables que je me suis rendue au séminaire d’initiation à la PNL proposé par Roland.

L’intérêt pratique des sujets abordés m’a tout de suite plu. Chaque jour je suis repartie équipée d’outils clairs et efficaces, que ce soit pour avancer dans mes objectifs, mieux me connaître, mieux entrer en  relation avec les autres…

Mais la révélation majeure du séminaire a été la découverte que je pouvais devenir maître de moi-même, de mon ambiance intérieure.

Dans le passé, j’ai suivi une psychanalyse pendant de nombreuses années, précédée d’une première psychothérapie corporelle. Ce parcours m’a permis d’approcher les raisons de certaines de mes réactions face à la vie. En revanche, il ne m’a jamais donné d’éléments sur le comment en changer. Or cet élément est capital dans le développement personnel.

En quittant le séminaire, j’avais retrouvé une respiration fluide. J’étais à la fois détendue et « regonflée » devant les obstacles qui m’attendaient pour retrouver un travail passé 50 ans.

Dès le lendemain du week end, j’ai mis en application l’auto-ancrage, et spécialement juste avant de m’endormir et dès le réveil alors que j’étais encore au lit. J’ai pu ainsi progressivement m’établir dans une ambiance interne joyeuse, énergique, et pleine d’enthousiasme pour la vie.

Je n’ai plus cessé depuis de pratiquer l’auto-ancrage. J’y ai vu également une passerelle avec le yoga que je pratique depuis très longtemps, puisqu’il y est aussi question d’obtenir la réduction des pensées mécaniques dans le contenu mental.

J’ai retrouvé un travail à mi-temps et continue ma recherche d’emploi. Les difficultés de ma vie matérielle ont peu changé depuis ma découverte de la PNL. Cependant, je les vis de façon très différente : Au lieu de subir passivement comme avant les aléas de mes humeurs au gré des bonnes ou mauvaises nouvelles, je suis devenue active dans ce que j’appelle aujourd’hui l’entretien d’une hygiène mentale et émotionnelle qui m’apporte énergie, confiance et bonne humeur.

C’est vraiment une chance que de connaître et pouvoir utiliser des outils précieux comme ça. 

A M Gansé

 



Roland Bazin travaille sur l’humain et ce n’est pas une mince affaire ! …

Il vous prend là où vous êtes, avec vos problèmes de travail, vos doutes, vos échecs et vos réussites, vos blessures aussi et vous amène, petit à petit, par petites touches à accepter votre histoire, avec ses forces et ses faiblesses et à avancer, à construire (re-construire), en confiance, votre projet et à le faire vivre dans la réalité.

Ce n’est pas un psy, non !

C’est un opérationnel de l’humain : il apporte à chaque pas un nouvel outil, un éclairage qui permet d’avancer et de renouer avec sa confiance en soi-même, de se réconcilier avec ses propres forces, de regarder ses émotions et d’apprivoiser le présent.

Il sait aussi vous bousculer quand la peur vous paralyse et que vous vous emmêler dans vos propres contradictions…

Sa présence et ses conseils vous rassure quand vous devez faire face et surmonter les difficultés,…


…UNE VRAIE RENCONTRE ! …


Marie-Line Petitcolin

Consultante-Formatrice

Environnement&Développement Durable

3 octobre 2009




" En tant qu’acteur et animateur d’ateliers de théâtre, j’ai eu l’occasion, il y a quelques années, de suivre les formations de Mr Roland Bazin, Agir Lorraine. Outre le contenu très objectif en conséquences du discours sur la valorisation humaine et celle du travail ( pour ma part artistique ), sur la distance à prendre par rapport à la manière de se vendre ( ne pas se prendre au sérieux, et ceci aussi par la gestion des émotions ), je ne manque pas de noter l’enthousiasme, le dynamisme ( la pèche ) d’une démarche constructive, positive et professionnelle qu’il m’a intimée, son soutien et sa gentillesse ( pour ma part, dans les sociétés parfois un peu débilitantes dans lesquelles nous sommes amenées à vivre, je ne considère pas la gentillesse comme de la faiblesse )." BARTOLETTI BERTRAND

http://b.bartoletti.free.fr


INTERVENTION ROLAND BAZIN                                            Jeudi 20 Mars 2008

Couveuse ADIL Fresnes

Période Février – Mars 2008

Je souhaite remercier Mr Bazin pour la qualité et la pertinence de ses interventions au sein de la Couveuse d’entreprises en temps que Formateur.

Disponible, très à l’écoute des problèmes rencontrés par chacun des porteurs de projet, Mr Bazin a su par son enthousiasme, son dynamisme et son approche positive redonner un nouveau souffle au groupe de la couveuse de Fresnes.

Ses interventions sont structurées et laissent la place à de nombreux exercices individuels et de groupe que nous avons eu l’occasion de tester à de nombreuses reprises. Les éléments théoriques de la clarification de projet, du démarchage et du contact client sont immédiatement mis en pratique, puis retravaillés sous la forme d’un partage et d’un échange constructif au sein du groupe.

Cette approche de la création d’entreprise est très dynamisante et énergisante. Les journées passées en couveuse sont riches d’enseignements et nous confortent dans nos projets respectifs. Nous apprenons à poser les bonnes questions mais aussi à NOUS poser les bonnes questions. Même si les argumentaires  « prospection » et commerciaux constituent encore une certaine gymnastique mentale pour beaucoup, il paraît nécessaire d’en apprendre l’articulation avant de les faire siennes, pour terminer par se les approprier grâce à la pratique. J’ai sincèrement eu la sensation d’avancer dans mon projet tant à l’extérieur, qu’à l’intérieur, grâce aux interventions de notre Formateur. La facilité, l’aisance s’acquière par la pratique et c’est également le message répété par Mr Bazin, soucieux de l’évolution et des progrès de chacun semaine après semaine.

Cécile Trécourt

Projet : Centre de Sophrologie Val de Marne




J'ai débuté mon activité en couveuse d'entreprise et j'avais besoin d'une formation d'approche afin d'abordé la partie commercial de mon activité. C'est donc Mr BAZIN Roland qui assurait cette formation, et je peu aujourd'hui que grâce à lui et son professionnalisme j'ai appris beaucoup de chose .J'e tiens encore à le remercier aujourd'hui pour sa gentillesse son investissement et son intégrité .

gerald.vincent2@free.fr


Roland Bazin est plus qu’un formateur, un théoricien de la PNL, un coach comme l’on dit aujourd’hui. Son approche a le mérite de vous accompagner en permanence dans votre parcours professionnel et personnel et de vous rendre sensible à ce que beaucoup pensent être des évidences et qui n’est pour ainsi dire jamais appliqué ou rarement dans l’entreprise. C’est incroyable de penser qu’il ne passe pas une journée où les quelques outils pratiques et théoriques qu’il vous a subtilement légués ne vous servent pas au quotidien de vos rencontres, de vos réflexions, de vos choix : écouter pour mieux convaincre, faire de la démarche commerciale une relation humaine gagnante, positiver sa relation à l’autre pour régler des conflits et tant d’autres...
Ce que propose Roland, toujours avec humanité et respect de l’autre, vaut bien toutes les théories. C’est aujourd’hui pour moi, mes proches, mes collaborateurs, un précieux bagage.

Philippe Bonnaves www.agence-internet.biz


“ merci à Roland Bazin formateur sans qui l’acte commercial m’apparaîtrait encore opaque et difficile. Il a su lever mes à priori et mes résistances de néophyte en la matière, tout en me donnant les techniques de bases indispensables au développement de mon projet.
Merci également à l’homme qui sait de quoi il parle, à sa patience et à son écoute, qui par vent et marée garde le cap de notre développement personnel.
En somme, une formation nourrissante et surtout dynamisante. Un antidote au manque de confiance en soi.
Pour moi Roland est un “gimini-cricket” qui prodique ses conseils même quand il n’est plus là...”
Isabel gutierrez , journaliste en économie et consommation, conseil et porteuse du projet consoveille.
www.consoveille.fr


Champigny le 11 Juin 2006
à l' ATTENTION DE Mr Roland BAZIN et son équipe
Monsieur,
Je tenais à vous remercier, ainsi que votre équipe, de l'aide constructive que vous avez apportée à mon projet de création d'entreprise.
En effet depuis bientôt 2 mois date a laquelle j'ai intégré l' ADIL DE CHAMPIGNY et la "couveuse"
MON PROJET est sur le point de se concrétiser. Vous avez en peu de temps répondu aux nombreuses questions et doutes qui m' empêchaient d'aller de l'avant.
Les démarches administratives compliquées s'en sont trouvées simplifiées, et mon projet n'est plus une vue de l' esprit mais une réalité.
En fait je me rends compte que sans votre aide rien n'eut été possible, car nombreux sont les pièges pour un profane au démarrage d'une création d'entreprise.
D' autre part j'ai fait la connaissance de personnes dans la même situation que la mienne,
et je sais qu'ils partagent tous le même sentiment.
Une vraie dynamique s'est instaurée, et ceci nous a permis de construire un réseau chacun avec nos compétences.
Ainsi nous ne nous sentons plus seuls face à nos interrogations qui nous handicapaient.
Je ne peux qu' encourager votre action, remercier votre équipe et vous même, pour l'efficacité, le soutien, la disponibilité et la gentillesse que vous apportez.
Avec mes sincères remerciements. Jacob DADOUN


Témoignage par rapport à la formation "couveuse" avec Roland Bazin.

J'ai eu la chance de participer à une "couveuse" pendant 6 mois avec comme formateur Roland Bazin.
Ce parcours a été pour moi 100 % efficace pour diverses raisons :

- avoir des avis extérieurs (formateur + groupe) sur mon projet

- bcp d'encouragements de toutes parts, avec retour d'expériences du groupe, une sacrée motivation pour chaque semaine faire avancer mon projet et avoir la joie de rapporter des bonnes nouvelles au groupe.

- à la base, j'ai ciblé ma clientèle sur les particuliers car je n'osais pas du tout d'affronter les architectes, maires et autres "grandes personnalités dans mon esprit", j'étais terrorisée à l'annonce de devoir contacter ces personnes car je sous estimais beaucoup mes compétences. Roland Bazin et le groupe m'ont beaucoup aidé à dépasser mes peurs grâce à divers exercices. Aujourd'hui, je ne travaille qu'avec les mairies et agences d'architecture et bureaux d'études, et jusqu'à présent personne ne m'a encore mangé !!! Ils sont tous très à l'écoute et en demande de mes compétences !

- à la fin des 6 mois de "couveuse", j'ai fait le grand saut et j'ai crée l'agence HABITATERREHAPPY, qui a fêté sa 1ère année il y a un mois !

- HABITATERRHAPPY : agence de conseil en décoration à priorité écologique dans le domaine de la petite enfance. Assistance à la Maîtrise d'Ouvrage dans le cadre de la démarche Haute Qualité Environnementale.

- je suis très contente de cette 1ère réussite, ça reste un combat de chaque jour tant au niveau contrat que trésorerie, mais j'exerce aujourd'hui un métier qui me plait vraiment malgré toutes les embûches des dossiers en cours.

- et pour continuer dans le même esprit de la couveuse, je m'oblige régulièrement à faire des conférences pour faire connaître ma société et faire un pied de nez à ma timidité et à mon manque d'assurance (merci beaucoup la couveuse de m'avoir permis de passer le pied à étriller)

- la "couveuse" n'est en aucun cas un lieu scolaire où nous sommes jugés, bien au contraire, nous rencontrons des gens formidables pour nous soutenir et pour mettre à jour notre projet, selon notre personnalité, notre culture et notre vision des choses, aucun canevas ne nous ai imposé, c'est nous même, futur dirigeant de notre affaire qui choisissons la forme et le déroulement de notre projet. Il n'y a aucun compte à rendre, ni notation, le principal est de s'épanouir dans notre projet, ou bien être conseiller si notre projet n'est pas viable.

- je ne peux aujourd'hui venir vous faire ce témoignage en direct car je suis débordée par les réunions, entre autres de chantiers, car mon premier gros projet (assistance pour une maison de l'enfance) sera audité dans quelques jours pour la certification HQE.

Je souhaite bonne chance à tous ceux qui ont le désir entreprendre et surtout je leur souhaite un accompagnement aussi positif que celui que j'ai reçu !!!

Bonne réception,

Corinne Bullat
HABITATERREHAPPY
http://www.atouteco.com


Au printemps (dernier ou 2007), deux amis m’on proposé de monter une SARL d’événementiel culturel et communication média. Cette idée m’a immédiatement séduite. Le concept était simple à réaliser bien qu’un peu « fouillis », grâce entre autres au puissant réseau de mes deux partenaires.
Ce projet qui tombait du ciel était séduisant à divers égards. J’étais dans une phase de transition professionnelle inconfortable et précaire, et cette idée de création d’entreprise, vieux rêve inaccessible, « arrivait tout cuit ! », rien que du bonheur ! N’avais-je pas, 16 ans auparavant, passé un diplôme de gestion et d’organisation d’entreprise à l’issue duquel la lecture d’un traité sur la gestion du temps avait immédiatement tué dans l’œuf mes velléités de création incompatibles avec ma vie de famille.
Rêve inaccessible également, parce que la timidité maladive que je gérais suffisamment bien pour que personne ne s’en aperçoive était en la matière un obstacle insurmontable d’autant plus qu’elle était additionnée d’un redoutable manque de confiance en moi, vieux résidu d’une éducation mal surmontée. Aller vers l’autre, pour vendre mon produit, vendre ma société et en final me vendre était au-dessus de mes forces, même si j’étais parfaitement capable (pour l’avoir fait) de négocier avec un ministre, voire le premier d’entre eux pour le compte d’une société.
Autre mur infranchissable mais celui-ci construit récemment : le verdict péremptoire d’un cabinet privé prestataire de l’ANPE, chargé de « faire passer » des bilans de compétence. L’annonce était tombée comme un couperet aux conséquences définitives : « vous n’avez pas le profil du chef d’entreprise ! » doublé d’un « vous êtes incapable de vous gérer ! ». Pour faire passer la pilule un peu amère, la psychologue m’avait gratifiée d’un nombre conséquent de qualité à porter comme une guirlande en sautoir. Étrange diagnostic porté sur une femme qui passe plutôt pour une aventurière !
Bref tout ceci pour dire que ce projet de création d’entreprise « tombait à pic », car épaulée par deux solides gaillards, je pouvais envisager en toute quiétude de faire fleurir notre société grâce à ma formation et mon expérience très transversales doublées de mon légendaire grand sens pratique.
Je me lançai donc à corps perdu dans les démarches diverses et variées, aidée comme on peut l’être en France par une foultitude de dispositifs proposés à tout créateur volontaire.
En juin et juillet (dernier ou 2007), je profitai donc des services de deux boutiques de gestion, au diable l’avarice !.Fin juillet, elles m’informaient toutes deux de l’existence des couveuses d’entreprises et me proposaient des rendez-vous pour des réunions d’information début septembre.
Début août, un de mes partenaires m'annonçât que leur participation n’était plus possible pour des raisons en effet indépendantes de leurs volontés, mais tout de même !
Adieu veau, vache, cochon, couveuse….l’aventure s’arrêtait avant même d’avoir commencé.
Revigorée et apaisée par deux semaines de soleil méditerranéen en suivant, je décidai à la rentrée d’honorer malgré tout ces rendez-vous, d’autant plus que j’étais particulièrement désœuvrée.
J’essayai d’y bredouiller quelques périphrases sur un projet qui n’existait plus. Et toujours dans l’optique de combler le vide mais aussi et quand même d’y voir plus clair, j’acceptai de prendre rendez-vous avec un formateur de la couveuse qui affichait les taux de réussite les plus performants.
Et le mercredi 12 septembre à 10h00, j’ai rencontré Roland Bazin.
Un discours tout simple comme une évidence. Il décortiquait chaque peur avec un large sourire sans emphase comme on effeuille une marguerite ; pas très spectaculaire mais tellement puissant ! La vente devenait un jeu que tout le monde était capable de jouer pour peu qu’on en connût les règles.
En une demi-heure l’affaire était faite.
J’étais donc moi aussi capable de créer ma propre société !
La première étape était franchie, l’impossible devenait possible, restait à savoir comment.

Je passai confiante en commission fin septembre et commençai la formation aux intervenants multiples début octobre.
Une journée de formation avec Roland Bazin m’avait permis dans un premier temps de vaincre un certain nombre de peurs et donc de changer complètement d’attitude quant à mon positionnement de chef d’entreprise, mon attitude lors de rendez-vous et globalement mon assurance au quotidien. Bien sûr tout ceci restait à consolider et…………

Brigitte